Voyage Inde         
 

voyage
voyages
voyage
voyages
voyage

carnet de voyage



forum voyage


voyage en avion
Hotel voyage
Voyage groupe

Livres de voyage



Contact Carnets de voyage



 
Voyage Inde
Par Denise Werlen

Voyage Inde
Kerala ...

Notre bateau, une ancienne barge à riz reconvertie glisse sur les backwaters sous une haie de cocotiers. C'est magique ! Du pont supérieur, nous regardons, attentives, éblouies, la vie du fleuve. Sur la berge, des femmes aux saris couleurs Kenzo - rose, rouge, orange - passent entre les arbres, vaquent à leurs activités quotidiennes : lessive dans le fleuve, noix de coco à filer pour la confection de tapis, cuisine…Les enfants partent à l'école sur les chemins de halage. Les hommes pêchent à la main, au filet et, la nuit, en activant les carrelets chinois. Certains plongent pour aller au fond du fleuve cueillir la précieuse argile dont on fera les briques, d'autres convoient du sable ou de la fibre de noix de coco. Les passeurs voguent d'une rive à l'autre, transportant écoliers ou femmes qui vont au temple…


Séjour en Inde : comparez tous les séjours proposés par les plus grandes agences de voyage du net. Pour partir au meilleur prix.


Vols vers l'Inde : comparez simultanément tous les vols des petites et grandes compagnies, proposés par les meilleurs voyagistes en ligne.

Blog "Voyage et Internet" : chaque jour, le meilleur (et le pire !) des agences de voyages en ligne.


Au dessus des lagunes, des cormorans, des eagle fishs et des darkers, à l'affût des poissons…

L'aube est lumineuse. Le fleuve prend alors une intensité douce, entre le chant des coqs et les prières psalmodiées des temples. Le capitaine Racoven se saisit de sa longue perche pour faire démarrer le rice-boat, appelé aussi Kettuvallom, c'est-à-dire " bateau noué ", puisque la charpente de l'embarcation est faite de bambous noués par des fibres de noix de coco. Shibu, son aide, met alors en marche le très silencieux moteur. C'est parti pour la journée. ! Moren, lez cuisinier, arrive alors avec un petit déjeuner délicieux : parathas, chappatis, pouris, bananes frites et noix de cajou, mangues et pamplemousses sauvages. On se régale alors que Sahajan, notre guide, nous commente le paysage et nous propose de l'accompagner au marché de poisson, où nous achèterons le poisson du lunch….

Abordage…Bain de foule… Accueil chaleureux…Photos…Puis, de nouveau, le bateau de paradis.

Sur la rive, des vaches et de beaux buffles luisants paissent sous les bananiers une herbe luxuriante. Les canards, en bande, partent en balade. Un éléphant domestique, son maître sur le dos, transporte de lourds branchages. Un paysan part travailler dans sa rizière. Un prêtre hindou fait ses ablutions. Un muezzin lance son cri de prière. Une église fait sonner ses cloches à la volée. Des femmes décortiquent des crevettes ou baignent leur bébé. Nous lavons notre linge dans le fleuve avant de déjeuner dans la plus belle des assiettes : une feuille de bananier couverte des meilleurs curry et de délicieuses sauces au chilli. L'ombre de notre chambre nous accueille pour une douce sieste, le temps de laisser passer une fine averse ou une grosse pluie de mousson. Cet après-midi, nous visiterons un temple, à Ochida, où cinq cent vieilles personnes, démunies et sans famille sont nourries par la communauté des prêtres. Les vaches sacrées sont au rendez-vous, ornées et honorées. Une procession magnifique avec ombrelles multicolores et bannières colorées court allégrement et sans cesse autour du lieu. Au bord du bassin de lotus et d'iris d'eau mauve, sous un banian au port majestueux, un jeune hindou se baigne…Offrandes, prières, chants…

Sur la lagune, ce soir, passe un snake-boat, car c'est bientôt la fête d'Onam : chaque village entraîne son équipe de vingt-cinq hommes pour le concours annnuel. Ceux-ci rament ardemment en cadence, tout en chantant le traditionnel refrain Thi thi tha thi thi thai tho thaka thaim thom. Dimanche peut-être seront-ils les meilleurs à Allepey, où les attend un public immense et enthousiaste installé sur des gradins de fortune et un jury perché sur une très haute tour de bambous. Nous, nous serons à Cochin, ce port émouvant où, entre le quartier juif et le quai aux épices, nous savourerons une dernière fois la douceur de ce Kerala de rêve…


[ Tous les livres de voyage sur cette destination dans notre librairie ]
[
Opodo : billets d'avion souvent moins chers qu'ailleurs chez Opodo ! ]

 

Carnets de voyage 2000-2006
 - plan du site  - contact -